menu_icon

Le concours

Une compétition dédiée au Cyber

La Bretagne est aujourd’hui un territoire incontournable de la Cyber en Europe.
Les atouts de la Bretagne dans ce domaine :

  • Son Pôle d’Excellence Cyber à vocation nationale et au rayonnement international.
  • La présence de grands groupes industriels et de l'armée.
  • Des capacités de recherche & développement dédiées.

Ce concours est né de la volonté d'hommes et de femmes morbihannais.
Le concours Cyber West Challenge s'adresse :

  • Aux porteurs de projets et aux chercheurs.
  • Aux patrons de start-up dans le domaine de la cyber défense et de la cybersécurité.
  • Aux étudiant en technologie.

Sa première édition en 2016, pilotée par la technopole de Lorient (Audelor), aura primé 2 lauréats : IOT BZH et GWAGENN
Pour sa seconde édition, le concours est organisé par Vipe, la technopole de Vannes.

Le déroulement du concours Cyber West Challenge :

  • Date limite de Dépôt de candidature : Le 31 janvier 2018.
  • Analyse et présélection des candidats par un un comité d'experts.
  • Choix des lauréats par un jury composé de représentants institutionnels, de partenaires privés, d'élus, et de partenaires financiers.
  • Sélection et mis en avant des projets les plus innovants lors d'une grande soirée de clôture organisée à Vannes en juin 2018.

Le concours Cyber West Challenge estune véritable opportunité pour créer, innover, se développer mais également pour bénéficier de l’accompagnement d’experts du territoire pour vous établir en Bretagne-Sud !

  • CyberDéfense

    CyberDéfense

  • Drones

    Drones

  • Protection

    Protection

La dotation

Comment sont répartis les gains ?

Le concours récompensera 4 lauréats maximum pour une dotation financière en apport de à l’entreprise ou la start-up. Ce montant sera déterminé après étude approfondie par les partenaires financiers de la situation propre à l’entreprise.

Chaque projet lauréat bénéficie également :

  • D'un hébergement gratuit de la société créée dans la pépinière d’entreprises de Lorient ou de Vannes en fonction du choix des lauréats ;
  • D'un accompagnement personnalisé par Lorient Technopole et VIPE Vannes ;
  • Et d'un voyage d’étude en Grande-Bretagne pour rencontrer des entreprises et organismes de recherche du même secteur.

Au Cyber West Challenge, chaque participant sera gagnant.
Les projets non-primés pourront être intégrés dans d’autres structures et accompagnés dans leurs réalisations. Ils bénéficieront tous d’une entrée dans le réseau des partenaires du Cyber West Challenge

Statistiques

Concours 2016

Résultats du concours 2016

Lancé en juin 2016, le Cyber West Challenge, concours destiné aux start-up du domaine cyber, a récompensé 2 lauréats, IOT BZH et GWAGENN. Il a également distingué le projet de Léo Seiler, étudiant à Saint-Malo.

Les enseignements de cette première édition :

  • Le concours récompense des projets d'excellente qualité et favorise l'émergence de start-up innovantes dans le domaine Cyber sur le territoire morbihannais.
  • Le Cyber West Challenge participe au rayonnement du Morbihan et de le Bretagne, en particulier dans l'environnement cyber (R&D, formations académiques, technopoles, présence de l'armée et de grands groupes industriels)

Lauréats du Cyber West Challenge

Monsieur Fulup Ar Foll - IOT BZH

pour son projet de protection des objets connectés dans l’automobile

Monsieur Jean-François Legendre - GWAGENN

dans le domaine de la guerre électronique et des infrastructures iot

Deux projets innovants qui portent une vision d’avenir sur la cyber dans le Morbihan

IOT BZH : start-up de service de protection des objets connectés dans le domaine de l’automobile. Son modèle de protection et de sécurisation a été adopté par Toyota et a été accepté par les deux plus grands consortiums automobiles mondiaux, Genivi et AGL. IOT BZH a des perspectives de développement dans l’industrie automobile, notamment européenne et américaine mais aussi sur d’autres types de mode de transports (maritimes et aviation) et de potentielles applications militaires.

GWAGENN : start-up de conseil et de développement de logiciels dans le domaine des objets connectés. Basée à Saint Malo, elle a développé Gwaves_IED, dans le domaine de la guerre électronique, et Gwaves_IOT. Ce logiciel permet l’optimisation et la planification d’infra réseaux qui permettent aux objets connectés de dialoguer. Gwagenn apporte aux industriels et aux grandes entreprises une expertise et un logiciel pour les phases d’étude, de conception et de déploiement des infrastructures réseaux. Elle a ainsi vocation à être un acteur majeur du futur paysage de l’IOT grâce à sa contribution aux infrastructures.

Un prix coup de cœur pour un jeune étudiant

Par ailleurs, le jury du Cyber West Challenge a tenu à distinguer Léo Seiler, étudiant de 21 ans. Son projet, quoique non primé, est un véritable coup de cœur du jury, pour son audace et son courage. Il a présenté BridgeOpener, un programme qui permet de séparer une partie d’un réseau informatique (stockage et postes de production par exemple) du réseau Internet pour réduire les potentielles menaces sur les données et le système d’une entreprise. Léo Seilier a développé seul son concept au profit d’une PME lors d’un stage. Le jury tient donc à le féliciter et encourage la jeunesse à vivre ses passions aussi pleinement !

Un accompagnement dédié pour faire fructifier ces projets

Grâce au CYBER WEST CHALLENGE, les 2 projets primés ont reçu un accompagnement de la société SFLD, partenaire du Cyber West Challenge, soit par une prise de participation au capital, selon les conditions du règlement du concours, soit par une expertise sur le business plan et les développements de l’entreprise. Ils bénéficient par ailleurs d’un hébergement d’un an dans une pépinière à Vannes ou Lorient et d’un voyage d’étude en Grande-Bretagne dans une université prestigieuse dans le domaine de la Cyber.

Au-delà de cette dotation, le Cyber West Challenge offre

aux lauréats la possibilité d’intégrer son réseau de partenaires multiples, tous à un niveau d’excellence dans leur domaine : industrie, services, formation, Défense, développement économique.

Un accompagnement personnalisé a également été proposé à chacun d’entre eux par les partenaires du CYBER WEST CHALLENGE dont Défense Conseil International (DCI), SFLD (Société de capital investissement lorientais) et DCNS - qui apportent les fonds sous forme de prise de participation au capital des start-up lauréates – mais aussi Audelor, la technopole de Lorient, organisatrice du concours, et Vipe, la technopole de Vannes.

Les autres partenaires du concours sont le groupe Piriou, Diateam, les Écoles de Saint Cyr Coëtquidan, ACE management, Thales, la Caisse des Dépôts, la Préfecture du Morbihan, l’ANSSI, Victanis, UBS et le Crédit Agricole du Morbihan. Leur nombre et leur qualité attestent du succès de ce concours, véritable plateforme de rencontres, d’échanges et de partage dans le domaine du cyber.

Rappel des résultats du CWC

10 dossiers déposés, 5 dossiers retenus par le comité des experts :

  • IOT BZH
  • GWAGENN
  • WALKYRIE
  • LEKTON
  • KEOPASS
  • BRIDGE OPENER

Dates clés :

  • Conférence de presse de lancement à Lorient : 14 juin 2016
  • Dépôt des candidatures : du 14 juin au 30 septembre 2016
  • 1er comité des experts : 21 octobre 2016 à Audelor (Lorient)
  • 2nd comité des experts : 10 novembre à Vipe (Vannes)
  • Jury final dans le cadre de l’European Cyber Week à Rennes : 24 novembre 2016
  • Soirée de clôture : 8 décembre 2016

8 Décembre, remise des prix Cyber West Challenge

Interview des partenaires

Pascal PIRIOU

Président - Groupe PIRIOU

Jean PEETERS

Président de l'Université de Bretagne Sud

Raymond LE DEUN

Préfet du Morbihan

Armelle LE VEU-SEROUDE

Directeur Innovation - Groupe DCI

Norbert METAIRIE

Président d'Audélor - Président de Lorient Agglomération - Maire de Lorient

Patrick RADJA

Directeur Cybersécurité au sein de DCNC